is toegevoegd aan uw favorieten.

Les vœux d'un patriote

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

. i u? )

fee en plufieurs fouverainetés il eft vrai. Maïs elle ne Ta été gueres moins depuis les réunions. L'Allernagne, toute divifée qu'elle eft, ne lailTc pas de fubfifter avec gloire ; la Monarchie Francoife fe feroit aufti fort bien confervée, fans que les Rois euflent opprimé fa liberté. Un peu davantage de reputation au-dehors ne récompenfe gueres de la perte de la liberré, & de tant de fang , de biens, de repos , de tranquillité , de paix, que nous ravit la puiffance d'un feul Monarque , qui a anéanti tous les Seigneurs, pour être feul Souverain Seigneur.

A AMSTERDAM, le i? Ayril itfpo.

X Mcmoire,' P ï\