Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

M É M O I It E S

sixième race. Cet électeur eut trois guerres k soutenir ; 1'une avec les ducs de Poméranie , qui envahissoient la Marche Uckerane ; 1'autre avec les Polonois, qui ravageoient le district de Sternberg; et la troisième eontre un imposteur, quiprenantle nom deWaldemar, dernier électeur de la maison Anhaltine, se fit unparti, s'empara de quelques villes , mais fut enfin défait. Ce faux Waldemar étoit le fils d'un meüriier de Bélitz.

Louis le Romain (a) succéda k son frère ; et comme il mourut de même sans enfans, son troisième frère Othon lui succéda. Ce prince étoit si pusillanime, qu'après la mort de son frère , il vendit en ïójd 1'électorat, pour deux cent mille florins d'or, a 1'empereur Charles IV? de la maison de Luxembourg , qui ne lui paya pas méme cette somme modique. Charles IV donna la Marche k son fils Wenceslas, et voulut l'incorporer a la Bohème, dont il étoit roi.

Wenceslas étant devenu roi de Bohème , Sigismond son frère recut 1'électorat. La nou? veile Marche échut en partage a Jean , son frère cadet, et Jean étant mort, elle fut réunie avec 1'électorat; mais Sigismond ayant besoin d'argent, engagea cette province aux chevaliers de 1'ordre teutonique en 14.02. Sigismond, devenu roi de Hongrie, engagea la Marche a Josse, margrave de Moravie ; celui-ci la céda a son beau-frère Guillaume , margrave de Misnie , qui ne la posséda que pendant une année. Josse.

(a) Ce snrnon) lui fut domié , paree qu'il étoit r,é i Roxs

Sluiten