Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

DESEPTANS. aa$

Wartënberg, Schertendorf, Croffen, Ziebkigen a Francfort, oü il apprit que M. deFermors'étant avancé par Landsberg a Cammin & a Tamfel, avoit fait bombarder la ville de Kuftrin, qui avoit «* été mife en cendres, après avoir rejeté toutes les propofitions de capitulation que le Général Stoffel avoit faites a M. de Scback , qui en étoit Commandant. Ces entreprifes de 1'ennemi avoient engagé le Comte de Dohna a rapprocher fon corps de cette fortereffe, pour la mieux foutemr. Ce fut dans ce camp prés de Gorgaft , le aa Aoüt, que le Roi joignit le Comte de Dohna. Les Ruffes avoient établi leurs parallèles précifément au déboucher de la chauffée qui conduit de Kuftrin a Tamfel , & leurs batteties étoient conftruites de manière que l'armée n'auroit pu débouchet de la place, fans s'expofer a. faire des pertes confidé ables mais inutiles. Le Roi réfolot cependant d'attaquer Ï'ennemi •, il falloit fe battre, afin de fe débarraffer pour un tempsd'une armée', & gagner celui de fe tourner d'un autre cóté. Le Roi pouvoit donc employer trois femaines 'a cette expédkion;. mais comment la terminer fi vite fans en venir aux mains? Le Maréchal Daun, qu'on avoit quitté a Jaromirs, pouvoit dans cet intervalle fe tourner , ou vers la Siléfie , 'ou vers la Saxe , & il Mok pouvoit s'y rendre dans les différens cas , felon que le befoin le demanderok. Le Roi jugea donc qu'il failQic en impofet a 1'ennemi par.de fauffes dé: K 7

Sluiten