Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

CORRESPOND ANCE. 243

majefiés apoflolique , trés - chrétienne & très-mbfcovice de dire, faute Marquis? ■ Vous rdfonnez trés - bien fur le fujet des cirsonces. Ah, que les hommes ont le ccsur dur! On dit, vous avez des amis: oui, de beaux amis qui les bras croifés vous difent: en-vérité je vous fouhaite beaucoup de bonheur. . . . Mais je me noi?, tendez-moi donc une corde; . . . Non, vous 113 vous noyerez pas; ... Si fait, je vais être fubmergé a Pinflant,... Oh! nous efpérons le contraire; nrais fi cela anivoit, foyez perfuadé que nous vous ferons une belle épitaphe. Tenez , Marquis, voila comme le monde eft fait & les beaux com« primers dont on m'accueille de tous les có'tés. 11 faut que Pheureux génie de notre Empire, & plus que lui la fortune, foient nos alliés; ajoutez. y nos bras, nos"jambes, Ia vigilance, Pactivité, la valeur & la perfévérance; avec tout cela nous pourrons encore établir un équilibre dans cette balance dctangée dont M. Pitt n'a pu trouver le centra de g"avité. Tout cela me fait donner au dir.ble quitte fois par jour ; enfuite j'en reviens a mon Gaifendi , enfuite au troifième livre de Lucrèce; ce qui fait dans mon ame un combat fingulier d'ambition & de philofophie.

Je fuis fi occupé du préfent, & de cent rcüle difpofitions & faire , qu'a peine je penfe a SSftS» Souci; je ne fais fi je Ie reverrai de ma vie; mais vous, mon cher Marquis, vous, dis-je, & la philofophie, vous faites ma confolation 9 mon afiie L a

Sluiten