Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

I5<5 Correjpondance politique.

chofe utïle. Mais ce n'eft pas au Gouvernement des Hollandois qu'on peut reprocher de manquer de ce balancement falutaire. II en approche plus que tous fes confrères. II s'en écarté moins qu'eux dans des temps de befoins, & il le rctrouve plus aifément dans des jours d'abonciance.

C'eft au Gouvernement Francois qu'il faut dire qu'il eft pauvre, paree que quoique les ricliejfes nationales ne Jbicnt pas toutes dans la poche ou dans les coffres des particuliers , la recette de l'Etat ne répond pas d fes dépenfes. M. Necker avoit cherché a rétablir ce bienfaifant rapport évanoui depuis la mort de Colbert, moins encore en accroilTant les revenus, qu'en diminuanc les befoins. II vouloit même fi bien manceuvrer, qu'il auroit procuré a 1'Htat une balance avantageufe, en faifant pencher le baffin de la recette. Mais voycz comme fon fuccelfeur le laiffe remonter, ou le fait rcmplir pour 1'en empecher.

C'eft fur-tout au Gouvernement Anglois qu'il faut faire le reprochc dcs'être livré aux profufions qui détruifent la proportion entre les revenus & les dépenfes. Celles - ci font fi prodigieufes, & ceux-la dans un rapport fi éloigné avec elles, qu'a moins que Lord North ne déblaie le ballin des unes par une banqueroute, ou qu'il ne mette dans 1'autre 1'lfle & la Nation entieres , il lui fera bien difficile de rétablir 1'cquilibre.

En Hollande l'Etat eit fi médiocrement affamé d'argcnt,ou ilcraint fi peu de n'en pas trouver, qu'il n'offre que i & demi pour 100 a qui veut lui en prêter , tandis que les autres Souverains agioteurs de YEurope font forcés dc donner 4,5, 6 ou 7 pour 100, pour en avoir. Notre Rapétaffeur de Cologne n'y entend donc rien, quand il s'occupe d'objets politiques ou d'économie 5

Je ne fais pas s'il mérite plus de confiance quand il parle des dépenfes en argent & en hommes.

Sluiten