Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

VAN DE ACTE VAN SECLÜSÏE, 357:

aétions & pretenfions, que pouroit avoir ledïét Sr. Prince, envers faditte Majefté, elle remettra & cedera audicl Sr. Prince, ou s'il vient a moum, devant la conclufion, & ratification du fufdit Traiciède Paix, a fes hoirs, & Succefleurs, ou ayants caufe, les terres, & Seigneuries de Montfortfituée a 1'entour de Rurmonde, & de Turnhout fituèe en Brabant, avec toutes leurs appendances, droidts, & Jurifdiclions, rien refervè, Et comme Ion eroit, que le revenu de la fufdite lerre de Montfort pourroit annuellement monter julques a vind cineq mille Florins, & celuy de 1 urnhout, a douze mille Florins, eft condition. ne, en cas qu'il yeuft cortrefle auxdits revenus. que de la part de Sa Majefté fufdite on les aug! roentera jufques aux fufdites fommes de vingt cinq mille, & douze mille Florins par an refpeetivement, & eedere outre ce encores fadite Majefté au proffit de la Dame Prineeffe d'Orange, la Wie, & Seigneurie de Sevenberge avecque tous droicts, Jurifdictions, & revenus en dependans, Promettant Sadite Majefté de contentcr & fatisfaire a tous ceux, qui pourroyent avoir qu'elque droict fur lefdittes trois Terres, Villes, & Seigneuries, ou en poireder quelques parties; Et fa dite Majefté s oblige auffi a decharger lefdites parties de toutes rentes a rachat, deniers a intrek, engements, & toutes autres charges, afin que ledit Sr. Prince, & ladite Dame fa Compagne PnncelTe d'Orange, leurs hoirs &Succeffeuri, ou ayans caufe, comme diét eft, enpuiffentjouir hbrement, & plainement, fans controverfe, ou aucun engagement.

Le tout a charge & condition de tenir en fief toutes lefdittes Terres de Sa Majefté excepté celes tenues en fief d'autres,' fcf que la Religiën Catliolique y foit ausfi mainlenue, comme elle y e/l prcjentement, & les Ecclefiasticques, en leurs biens, ■juatttons, libres exercies, cif immunitez.

Z 3 Mo-

Sluiten