Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Rome

lazzü berini,

(*) La difficuké d'indiquer avec une certaine exafticude , chambre par chambre, ce qu'elle» renferment de plus remarquable, nous déterraine,

2j<? Nouveau Votagz

. p„. On rémarquera deux Frefques antiques: Bar-Fune repréfente une Vénus deffinée d'une grande manière & peinte avec vérité ( Carlo Maratti y a fait quelques réparations) ; la feconde repréfente Rome perfonifiée ; elle attaché moins que la première , fans être moins eftimable.

Nous paflbns avec la même rapidité une foule de Tableaux répandus dans quatre de ces Salles: nous ne citerons que les fuivans:

Une Décolation de St. Jean; par le Valentin., peinte avec beaucoup de vigueur. |

Une Ste. Familie, du Parmcgianino.

Quelques Tableaux de 1'Ecole Flamande,f & d'autres imités d'après, & par des élèves de Claude-Lorrain.

On rémarquera plus de vingt Colonnes de marbres rares; quelques beaux Vafes de bronze, & d'autres curiofités de prix.

On arnve au grand Appartement, paa un Efcalier cordonné, ou pente douce , qui:, a fa naiflance fous le Veftibule du rez de chauffée : les Carroffes tiaverfent ce Veftibule ou Porche par 1'arcade du milieu. On trouve a chacune des ailes un Efcalier particulier , qui conduit aux Appartemens fupérieurs & facilite leurs dégagemens. Plufieurs de ces Appartemens détachés, font fort ingénieufement diftribués , meublés avec goüt, & décorés par d'excellens Tableaux (*).

Sluiten