Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

in Italië. 31

: quel que foit fon état actuel, il n'en eft pas : moins recherché des curieux , pour les col| lections, infiniment précieufes, de Tableaux, I, de Médailles, de Camées, d'Antiques, & i de Livres rares, qui y font dépofés. Toutes ces richeiïes proviennent des célèbres \ Cabinets amaiïés a grands fraïs & avec un |t excellent goüt, par la maifon Farnefe, & li que Don Carlos, tranfporta avec lui , lorf1 qu'il quitta Parme, pour prcndre pofleffion l'-du royaume de Naples.

On ne doit point diffimuler que beaucoup t de ces chef-d'ceuvres, ont infiniment foufI fert dans le tranfport de Parme a Naples, i $z plus encore par le peu de foin que 1'on 1 en.a pris d'abord ici : on les a vus longI .temps dans des Salles balles & humides, & dans le défordre le plus deftruétible & 'le j plus aftligeant; enfin aujourd'hui même ils 1 font placés dans des appartemens mal éclairés, humides, & dans la plupart defqueis ' les chaffis des croifées reftent a faire... II eft vrai que toutes ces chofes ne doivent y refter, que jufqu'a ce que le Chateau dt Caferte foit en état de les recevoir. Les Ecoles y lont difpofées pêle-mêle , fans méthode & fans gout; on peut afiurer qu'il ■ n'eft aucun Tableau placé tel qu'il devroit 1'êrre , pour s'offrir avec le plus d'avantages. Entre les mieux confervés, on diftinguera une Ste. Familie par Rapha'iï; on 5 voit 1'Enfant Jefus donner la bénédiction av petit St. Jean : Ce Tableau eft d'une grande beauté.

Du mime •■ ie Portrait du Pape Léon X B iv

Naples: po di Monce.

Sluiten