is toegevoegd aan je favorieten.

Voyages intéressants pour l'instruction & l'amusement de la jeunesse dans le gout du Recueil de M. Campe.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 3ao )

li fut étonné de la fraicheur de ceg ^ obferva que fes eompatriotesignoraieot les avar «ges dont ils pouvaient joulr, difant que dans cette ile (Sainte- Héléne) il y avait peu de bois, mais qu'on favait en tirer parti, è> cu'a Pelew ils en avaient beaucoup & ne favalent pas en faire ufage; ajoutant que lor,qu'il ferait ^ retour il parlerait au roi & lui dirait d'emPloyer des hommes a faire des berceaux comme il en avait vu.

Telles étaient les lueurs d'un efpritqui fentait ft propre obfcurité, & qui s'empreiTait de faifir chaque rayon de lumiêre qui pouvait 1'intfruire & Ie perfeétionner.

Avant queMMerfe quittat Sainte - Héléne, Je Lascells arriva, ce qui procura a Lee-Boo' une entrevue avec fon ami M. Sharp; f ayant apercu de fa fenêtre, il courut avec Ie'plus grand empreffement Ie prendre par la main ; heureux, après une fi longue féparation, de le revoir, & lui témoignant avec vivacité la reconnaiflance qu'il avait confervée de fes attentions.

Lorsqu'on arriva prés de la Manche , Ie nombre des vaiffeaux qu'il obfervait dans di-