Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 2$ 5

'ÏÏennln , Comte de fut provifionnellement

ëtè Stadhouder a fa place.

Y, D' Quels furent les moyens qu'employa Philippe pour maintenir fon autorité dans ces Provinces , & pour fe venger des violences facriléges de la populace reformée?

R. II momma Ferdinand de Tolede , Duc d!'Albe , Gouverneur des Pays-Bas, & 1'y fit paffer en 1567. rt la tête d'une armée Efpagnole de 5000. Hommes d'Infanterie & de 1200. Chevaux , afin d'y maintenir l'Inquifition par la force & de' tirer une vengeance éclatante des affreux desordres qui avoient été commis.

- 8. D. Comment fe conduifit la Gouvernante dans une circonftance 11 épineufe?

R. Elle employa d'abord tout fon crédit pour prévenir que le Duc d'Albe ne fe rendit dans ces Provinces; mais n'ayant pü y réuflir, inftruite d'ailleurs des amples pouvoirs que le Roi avoit donnés au Duc , elle prévit que fon autorité h elle, renduë précaire , devenoit abfolument inutile ; c'eft pourquoi elle fe refolut a prier Philippe de la décharger du fardeau du Gouvernement & le Roi y confentit fans peine.

CHAPITRE X.

1. D. Arrivé dans ce Pays, qu'elle fut la conduite du Duc d'Albe pour remplir 1'übiet de fa commhTion ?

R. II commenca par ériger une forte de Tribunal, qu'il nomma Confeil des Troubles, mais auquel les Habitans donnèrent bientót le nom de Confeil de Sang. Nobles & Dturiers, tous furent indilhncl:ement cités devant eet odieus Tribunal,

tous

Sluiten