is toegevoegd aan uw favorieten.

Elemens de l'histoire de la patrie, a l'usage des ecoles

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C & )

*f e V. revêtu dc toures les Dignités de fes Ancêtres.

4- £>• Tout refta-t-il tranquille dans ces Provinces dans les premiers momens de 1'élévation de Guillaume IV?

R. Non; il fe trouva plufieurs efprits remuants. particuhèrement en Hollande, Zélande & Utrecht qui exigeoient des changemens extraordinaires, furtout dans la perception des impóts , les Pofles la Régence, & les Confeils de guerre de la Bourgeoiiie. Ces mouvemens furent même accompagnés dans plufieurs Villes de piliage & d'autres dépréuations. Auffi plufieurs Membres du Gouvernement, las & dégóutés de 1'adminiftration, confentircnt fans peine a ce que les Etats de Hollande autorifaffent fon-Alteffe, le Stadhouder héréditaire,^ changer la Magiftrature des Villes, cc qui le fit elfeclivement peu après.

§■ ^ % pafTa-t-il encore de remarquable ?

K. En 1 année 1749. Guillaume IV. fut revêtu du Stadhouderat héréditaire du Brabant Hollandois dc la Flandre Hollandoife & de la HauteGueldre; il fut de même nommé Directeur fuprcme des Compagnies Orientaïes & Occidentales, iitres que n avoient portés aucun des Stadhouders avant lui.

6. D. Son Alteffe jouit-elle longtems de toutes les Dignites ?

R. Non; attaqué en 1748. d'une maladie grave , ce Prince en avoit confervé une grande foibletfe qui s étant coniïdérablement accrue dans lEté de 1751 on lui confeilla les Eaux d'Aixla-Chapeile. Mais ce remede n'avant apporté aucun foulagement a fes maux, le Stadhouder revint a la Hayc, ou fa maladie augmenta avec tant de