Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( ^7 )

D'aïlleurs , comme I'endroit oü les dents se joignent indique la bouche en G , je pouvois tirer du point G une ligne oblique G M , le long de los du nez A et le front T ; laquelle , k cause de sa grande utilité a déterminer les différentes physionomies, peut étre appelée avec raison ligne facèale (linca facialis).

§. I I.

"Lk première Figure de la Planche 7, représente le profil exact d'un Cercopythèque ou Singe a queue, dont le nom de fespèce mest échappé. La grandeur est réduite de moitié. Son front étoit plat, proéminent seulement un peu au-dessus des bords orbitaires. II avoit cinq dents machelières et cinq abajoues ou poches; de sorte qu'il étoit de race africaine.

La ligne facéale M G , formoit avec AD, 1'angle MND, égal k quarante-deux degrés.

N C étoit a C D : : 8 : 2 ; ou : : 16 : 5.

E C : C F : : 7 : 7, c'est-a-dire, E C = C F.

§. III.

La seconde Figure est celle dun petit Orang-Outang, réduite au quart de sa grandeur; le même dont j'ai donné le dessin et la description dans ma dissertation sur eet animal. Voyez Planche II, Figure i et z. Cet animal, qui étoit fort jeune encore, n'avoit que deux dents machelières.

La ligne facéale M G formoit avec A B ou N D, un angle de cinquante - huit degrés. N G étoit: C D : : 7;: 4; et E C : C F , pour" ainsi dire, comme 6:4.:

Sluiten