Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

J4<S Correfpondance Poïitique,

traiter en même temps de nous informer de quelle na1'independance des Etats- ture étoit la comSondl ^os. a"les répon- Vagent Britannique% Ver-

tt?, ir,J%P5meatt qUG failleS- QMiaditaucorrescette mdépendance formoit pondant de M. Cerifier

labaze de leur fyftême , que M. Greenville avoit

& la negociation n'alla pas ordre de faire d la Cour de

PJUS l0m' France , les propofitions

les plus ébloxiiffanies; d'offrir les conceffions les plus piopres a la fedmre ? 11 n'y a pas un mot de vrai dans cette tirade. II efl faux que le négociateur Info* ait rien fait ni offert de pareil; qu'il ait eu ordre de le faire ni de l'offrir.

II ya plus. On fait trés certainement, ü" Af Cc-

Ifïliï* !ST,e Pai' qU0i4U'il dife h ^ntraire, que ce n eft m a délicateffe, ni le fcupule qui ont empécbé t agent Britannique d'étre écouté.- c'eft, comme deraijon, Mnteret: les puiffances n'ont pas d'autre mobile Ce n eft pasdu cote de /'Ame'rique que vvennent les difficultes; c'eft de celui de Inde ö* L Antilies: "don -veutfaire des conquêtes; ici on veut varder toutes celles au'on a faites. D'une part, on veut avoir des conceliions; de 1'autre, obtenir des ratifications. Voila. U• Noeud Gordien: /«Anglois ne fe foucient guères de le denouer; leurs ennemis ne font pas affez heureux pour le couper. .

Trouvez le fecret d'obliger /'Anglcterre d céder Gibraltar, la Jamaiquc, &c. d /'Efpagne- d ratifier A la France la poffeffion de la Grcnaae°, de Tabago, de il'^fv' de»ïm™y> d'Effequebo; dlui céder le Cap de Bonne Efpérance, Pondichery & Madras • vous verrez bientot les préliminair es de lapaix, fuivi's ée la fignature du traité.- ces conceffions modiqu.es, qui

^/^r^r°2^paX/t^/n^'^c Partie des dépenfes que cette Guerre a occafionnées è la Maifon de Bourbon , applaniroicnt bien des difficultés. II eft proba-

%nXLiZdepe?dmCe de ''Ame»que ff les intéréts de Hollande-, n apporteroient. pas deforts grands obfta■cles a 1 acceptation des offres de /'Anglcterre. Les Améncains nous déviendrions ce que nous pourrions Nous avons fait me grande fottife de nous fourrer

dans

Sluiten