Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Civile 6? Litterairs. $

remëttfe fous le joug: affaillie elle raême par la moitié des forccs du globe; ayant a combattre YAmérique, YInde & les trois puiffances maritimcs de YEurope les plus formidables après elle; intérieurement dechirée par des divifions, dévorée par la difette, troublée par le brigandage qu'enfantent les calamités de la guerre, le luxe, "la dépravation qui 1'accompagne, la miférc qui le luit; & au fein de cette détrefle effroyable, de ces embarras multipliés, de cette pénurie complette, couvrant néanmoins les'mers de navires pacifiques & guerriers, déployant des efForts prodigieux, navigant tranquillcment d'un pole a 1'autre, enchainant la viétoïre aux Antilïes, la balancant en Afie, & triomphant aux pieds des colonnes d'Hercule des forces maritimes & terreftres réunies de deux ennemis redoutables & braves;

Un Royaume puiflant par fon local, fa conforrnation & fon étendue, par fon immenfe population, les reffources nombreufes, 1'acfivité & le courage de les habitans, appauvrilfant fes fujets déja trop miférables fur un fol favorifé des plus précieux dons de la nature; dépeuplant fes cótes pour équiper des flottes formiaables; obéranc fes finances & prodiguant fes Soldats, pour le vain & frivole honneur d'abbaiffer 1'orgueil d'un voifin altier qui a fouvent été fon adverfaire, pour la gloire chimérique & le ftérile plaifir de confoiider un Etat qui lui fera inutile, s'il refte foible, funefte, s'il fe fortifle; qui, a coup für, va confacrer le début de fon role de Roi, par reconnoftre avec de 1'mgratitude les fervices de fon bienfaiteur & qui en fera un jour 1'ennemi le plus dangereux; '

Une Monarchie immenfe qui poffède en Europa les plus belles Provinces longtemps dégradées par Ie defpotifme & 'YInquifition, dans le nouveau monde les plus vaftes & les plus riches déferts encore défolés par 1'avarice & 1'oppreffion , diffipant fes tréfors multiphant les emprunts, facrifiant le fang & la fubstance de fes peuples, faifant des efForts prodigieux pour voir fes armes nulles' prefque partout, & humi' liécs k Gibraltar;

Une Republique jadis fage & floriffiinte, terrible a tes tyrans, refpeftable a fes alliés, paroiflaftt aujourd hui hvree a 1'efprit de vettige ik de fédition; fub■A 3 juguée

Sluiten