is toegevoegd aan je favorieten.

De la sagesse, trois livres.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

24^ DE LA S A G E S S E,

Au 1. Lït.

I 1. c. 6.

CHAPITRE XXII.

De la maladie & douleur.

jN" ous avons dit ci-deffus que la douleur eft Ie plus grand, & a vrai dire, le feul mal, le plus facheux qui fe fait le plus fentir & oü y a moins de remedes 8c d'avis. Toutefois en vojci quelque*

AVERTISSEMENT.

Des maux externts en eux-mêmes & particuliérement.

T ous ces maux qui font plufieurs 6c divers, lont privatifs de biens , comme aulTi porte le nom 6c le naturel de mal. Autant donc qu'il y a de chefs de biens, autant y a-t-il de chefs de maux. L'on les peut réduire 6c comprendre au nombre de fept. Maladie, douleur, je mets ces deux en un , captivité, banniffement, indigence, infamie, perte d'amis , mort, qui font privation de fanté , liberté , moyens , honneurs , amis , vie, defquels a été parlé ci-deflus au long. Nous chercherons donc ici les antidores 5c remedes propres 6c particuliers contre ces fept chefs de maux, 6c briévement fans difcours.