Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de Dieu, &c. 23 ffune raultitude de monftres furienx : tel leroitl'univers privé de l'homme. Sil'exifnence de l'homme eft tellement néceffaire W 1'ordre, a 1'harmonie, a rembellifl'ement de 1'univers , que fans elle toute la nature "eroit bouleverfée, peut-on ne pas croire que la terre ait été formée pour lui? : Je ne vous ai préfenté, Monseigneur, :que les preuves morales de 1'exiftence de Dieu & de 1'immortalité de 1'ame. Elles fuffifent pour confondre 1'incrédulité la plus endurcie ; mais jedois vous dire qu'il exifte encore irne infinité de preuves métaphyfiques, qui concourent a démontrerces importantes vérités d'une maniere auffi 'forte & auffi folide. Pour entrer dans le détail de ces dernieres preuves, il faudroit ;une appücation & une intelligence qu'on he peut avoir a votre ftge. Mais dans quelques années , nous commencerons cet examen, quoiqu'il ne foit pas abfolument néceffaire : car les preuves morales font fi claires & fi convaincantes, qu'elles ne lïahTent rien a defirer. Elles doivent fatif. ■ faire également la raifon, le cceur & 1'ef■:iprit (a).

J (a) II y a plufieurs excellents ouvrages qui ; contiennent ces preuves métaphyfiques ; en, tr'autres, le Traité ie VExiftence de Dieu , par le 'l Dodteur Clarke (ouvrage oü les raifonnements 1 font pouffés jufqu'a la démonftration Ia plus 1 convaincante). LesQtuvres d'Abbadie. La plus ' grande partie du premier volume des Lettres tj eritiques deM..l'Abbé Gauchat. Traité de VExiftence ie Dieu, de Fér.elon , &C.

Sluiten