is toegevoegd aan uw favorieten.

La religion considérée comme l'unique base du bonheur et de la véritable philosophie.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

fur la Crèation, &c. 97 ,, cles , qu'il exiff.e une autre vie oü le ,„ criminel impuni dans celle-ci trouvera „ descbatiments, & Tinnocent opprimé, ,, des récompenfes. Et par un décret de „ la Providence digne de toute notre ad„ miration, ces exceptions font alfez fré„ quentes pour démontrer dans tout leur „ jour ces importantes vérités ; & en „ même-temps elles font trop rares pour „ pouvoir troubler 1'ordre général, & pour „ détruire ces grands principes fi vrais & fi falutaires, que le vice eft nuifible au„ tant que méprifable, que le feul inté: „ rêt perfonnel devroit en [éloigner, & , „ que la vertu eft auffi utile qu'elle eft „ belle ".

CHAPITRE IX.

Suite du précédent.

Des Phiïofophes, frappés de Pharmot nie de 1'univers & des loix admirables de 1 la Providence, ont foutenu que rien ne : pouvoit être mieux & plus parfait que 11'ordre des chofes qui exifte: d'autres Phi:: lofophes n'ont remarqué que défordre & confuïion dans la nature. Les premiers, 1 en difant Tout ejl bien, n'ont vu que ia maffe générale; lesfeconds, au contraire, n'ont pas voulu confidérer 1'enfeHible, & n'ont fixé leur attention que fur quelques E