is toegevoegd aan uw favorieten.

La religion considérée comme l'unique base du bonheur et de la véritable philosophie.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Dc la Tolêrance. 221 les dêcouvertes que pourroient produire l'étude cjf la mèditation, cjfc. («)• Les Auteurs immortels du fiecle de Louis XIV, n'ont jamais fait de pïaintes femblables; ils refpeétoient fans effort ce que tout citoyen vertueux doit révérer; & pour acquérir une renommée éclatante & durable, ils n'avoient befoin ni de ménager le vice & d'autorifer les paffions , ni d'attaquer la Religion & de renverfer tous les principes de la morale.

CHAPITRE XVI.

Menfonges, contradittions, mauvaife foi, inconféquence , &c. des détracleurs de la Religion.

L'inconséquence & la contradiction font les plus ffires marqués de Terreur ou de Timpofture, & il eft univerfellement reconnu que les ouvrages philofophiques de ce fiecle offrent a chaque page ces preuves évidentes de la fauffeté des principes qu'on y veut établir. Les Phiïofophes ont été trop fouvent convaincus de fe contredire les uns les autres, pour qu'il leur fut poffible de n'en pas

(a) Lettres Juives.

K iij.