is toegevoegd aan uw favorieten.

Magasin des adolescentes, ou Dialogues entre une sage gouvernante, et plusieurs de ses eleves de la première distinction.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

des Adolescente?. 11$

Lady Lucie.

Suppofez que ce foit un fermon contre la vanité. Avant de le commencer je demande les lumières du St. Efprit. afin de profiter de ma Ie&ure; je me perfuade que c'eft Dieu qui va m'instruire, & cela me met dans la difpofition refpeciueufe que deraandent fes paroles. Si je trouve qu'on ait touché dans ce fermon quelques - unes des fautes que la vanitè me fait commettre ordinairement, j'en demande pardon a ;Dieu, & je cherché les moyens de me corriger. Je réfléchis aufli fur les jfautes oh la vanité pourroit m'entrai!ner, fi je lui laiflbis prendre un trop 1 grand empire fur mon cceur, & cela I m'encourage è prendre de bonaes réfolutions pour toute ma vie, & en particulier pour ce jour; mais comme je connois ma foiblefTe, je demande a. I Dieu par les mérites de Jéfus - Chrift i la force nécefiaire pour accomplir mes bonnes réfolutions. Je finis ma ltélure en remerciant Dieu de tous les bons mouvemens qu'il m'a donnés en Ia faifant. Je fais la même chofe Jorsque je vais au fermon.

Madem.