Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

des Adolescentes* 27

Tobie n'avoït qu'un fils unique qu'il avoit élevé dans ia crainte da Seigneur ; & il fouhaitoit de fe voir en fituation de 1'établir; ainfi il dit è fa femme: dans le tems que j'étois riche, j'ai prêcé une grofle fomme d'argent a un honnête homme qui demeure bien loin d'ici; j'ai fon billet, & je fuis perfuadé qu'il le payera fur le champ; ainfi j'ai envie de faire partir notre fils pour lui demander cette fomme. Sa femme aïant entendu ces paroïes, jetra de grands cris & dit: il ne me refte que mon fils qui me confole de la perte de tous mes biens, & cependant vous voulez m'en priver pour i'engager dans un voyage périlleux, duquel il ne reviendra peut-étre jamais. Ne craignez rien, dit le jeune Tobie > 1'arge du Seigneur me ménera, & me raménera.

Le voyage étant réfolu, Tobie die a fon fils de chercher dans Ia ville un honnête garcon, qui put lui fervir de guide. Le jeune Tobie fortit pour obéïr è fon père, & étant arrivé fur la place, il vit un Jeune homme qui étoit ceint comme un voyageur, & qui avoit un baton è la main, Tobie fat charmé de la phiGonomie de ce jeune B 2 homme,

Sluiten