is toegevoegd aan uw favorieten.

Magasin des adolescentes, ou Dialogues entre une sage gouvernante, et plusieurs de ses eleves de la première distinction.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

TT

a32 L* Macasih*

de cette forte de folie que vous deve* vous garder. Combien de femmes qui palTent pour avoir du bon-fens, font de plus grandes folies que Mifs Betfil

Lady Louise.

Eft-ce qü'il eft poffible d'en faire une plus grande que celle d'époufer un i tel homme?

Madem. Bonne!

Oui, Madame; celle qui malgré fes? parens époufe un joueur, un débauché, un homme fans mceurs, fait fans contredit un phis mauvais mariage que cette fille; fon mari eft une béte, un miférable du cöté de la fortune, mais on dit qu'il eft honnête homme & quil la refpede beaucoup, Eile eft fans contredit moins malheureufe avec lui quavec un homme de mauvaifes mceurs.

II eft tems dé nous féparer, Mesdames, notre lecon a été beaucoup plus' longue 4&'a rordinaifto>