Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

[ 2r 1

I/iDiÓMB Celte, en nons faifant connoitre 1'origine de Thot, nous indique en même tems celle de Gott Godt, Guoda, comme je vous 1'ai dèja obfervé, Théogene. La lettre G, Gh ou Gu, qui commence ces mots, ne svy trouve que comme figne* de cette afpiration favorite , dont fes habitans du Nord fe fervoient, oü ils pouvoieiit, d'une maniere plus ou moins prononcée. La racine eft toujours la même; c'eft Ot, le pofitif d'Optimus: comme la racine dü mot Celtes, ( Caltai , Calten) ) eft Alten, les Anciens. Toute la diffèrence vient de la prononciation ; ce qui a lieu dans mille cas femblables. De forte que cette oblervation doit fervir de regie générale , & qu'entre

Sluiten