Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

DU COMMERCE. II Part. Liv. I. 225

Comme tous les payemens au-deffus de 10.écus-monnoie,-fe font & Rome en billets de crédit, ou en aflignations fur les Monts de Pieté & fur la Banque du St. Eiprit; les banquiers, les négocians & autres' particuliere, dépofent des gages au Mont depiété, & des efpeces a la Banque du St. Eiprit. On leur y délivre des billets de crédit de la va. leur a peu prés de celle de leurs dépots, ou bien on leur y donne le crédit requis en faveur de ceux a qui ils doivent payer les fommes qu'ils font tenus de folder. H

R O S T O C -K.

On compte dans cette ville du Duché de Mecklenbourg en Alle ïnagne, par Thaler de 48 escalins, ou Schillings, & 1'escalin de i" de niers, ou Pfenings; & fouvent par Marh de 16 escalins a 12 denier courans. ,

Voici la divifion ordinaire de ces monnoies, favoir-.

Thaler Florins Fhmm de Marken, Grofchen, Escalins T>r,„;<„c courante. S'Empire. Mecklenbourg. ou Marcs. ou'Gros.' .ou SchiliLgs. Wittens. oTSS

1 ' ?* • 2 . 3 . 24 . 48 . 192 . 576 1 Jf • 2 • 16 . 32 . 128 . 384

;I • Ir • 12 . 24 . 96 . 288

■I 8 . 16 . 64 . 192

* 2 . 8 .. 24

J . 4 . 12

1 • 3

"Les monnoies de Mecklenbourg font celles qui ont principalemeni cours a Roftock; 1'on y voit circuler auffi depuis 1763 des pieces d'argent, de 32, 16, 4,2, & 1 escalin, & de 6 & 3 deniers, argent courant de Mecklenbourg-fchwerin. Voici les monnoies étrangeres qui ont cours aRoftock.

Le Ducat d'or y vaut . . 7 marcs 4 pl.ou m;

Le Louis & le Frederic d'or . . 12 12 fj

La Piece d'argent de f argent de conftitution de 1'Empire 305

Lorsqu'on fait des échanges d'argent, ou le trafie d'especes, on compte ces monnoies de la maniere fuivante, favoir:

Le Ducat a 2| thalers, avec . in , Le Louis & le Frederic a 5 thalers, avec 18 de Pe"e contre l'argent „Les pieces de f, a 2 marcs, avec . 6 i courant de Mecklenbourg, IL Partie. pf

■ROSTOG-gi I

Monnoies, Poids, Me fur es &c.

«LOME.

Sluiten