is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome trente-quatrième. Troisième classe, contenant les romans cabalistiques.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

CïNQUIEME ENTRETIEN. ïO$ idonne donc quelque invention k 1'homme & ai la femme de faire des enfans autremeht qu'a Ia méthode ordinaire ? Affurément, reprit-il. Eh, monfieur! pourfuivis-je,apprenez-la-moi donc, je vous en prie. Vous ne le faurez pas d'aujourd'hui, s'il vous plait, me dit-il en riant. Je veux venger les peupies des élémens, de ce que vous avez eu tant de peine k vous détromper de leur prétendue diablerie. Je ne doute pas que vous ne foyez maintenant revenu \de vos terreurs paniques. Je vous laiffe donc pour vous donner leloifir de méditer & déiibérer devant Dieu, a quelle efpèce de fubftances élémentaires il fera plus a propos pour fa gloire, & la votre, de faire part de votre immortalité.

Je m'en vais cependant me recueillir un peu ; pour le difcours que vous m'avez donné envie de faire cette nuit aux gnomes. Allez-vous, lui dis-je , leur expliquer quelque chapitre d'Averroës ? Je crois, dit Ie comte , qu'il y pourra bien entrer quelque chofe de cela ; caf j'ai deffein de leur prêcher 1'excellence de 1'homme , pour les porter a en rechercher Falliance. Et Averroës après Ariftote, a tenu deux chofes qu'il fera bon que j'éclairciffe ; Tune fur la nature de 1'entendement, & 1'autre fur le fouverain bien. II dit qu'il n'y a qu'on feul entendement créé, qui eft 1'image de 1'incréé, & que