is toegevoegd aan uw favorieten.

Nouvelle traduction de Roland l'amoureux.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

n4 Roland fon bottelier; Sc tranchant mailles Sc plaftrons, lui fit une profonde plaie au ebté. Le prince Lombard tomba de ce coup , Sc fut emporté demi-mort a Gênes.

Après fon départ, Rodomont fe jeta fur les Crémonois qui ne firent qu'une foible réfiftance. Des premiers coups qu'il déchargea fur eux, il renverfa les premiers rangs. Les autres plièrent hientot, Sc pat leur prompte fuite évitèrent une mort qui auroit été inévitable pour eux , s'ils euflent ofé foutenir 1'effort du roi d'Alger. Ils allèrent fe réfugier dans l'armée du roi Didier , qui marchoit a leur fecours, comme s'il eut fallu une armée entière pour les mettre a couvert de la furie d'un feul homme. Le prince de Piémont, Robert d'Aft Sc le fort Parmezan Rigozon venoient a la tête des Lombards. lis firent une irruption fi vive fur les Algériens qui leur étoient oppofés, qu'ils les enfoncèrent du premier choc. Ils poufsèrent leur avantage, Sc fi quelques princes amis de Rodomont n'euflent arrêté leurs progrès , ils affuroient la victoire a leur parti. Le combat fe renouvela de ce cóté-la pendant que de 1'autre le roi d'Alger faifoit un horrible carnage de ceux qu'il avoit en tête. II enfoncoit les efcadrons les plus épais, fendoit les cafques Sc les cuiraffes, Sc faifoit voler des têtes Sc des bras. Tout fuyoit devant lui, envain