is toegevoegd aan uw favorieten.

Oeuvres.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

I0& Le Christianisme

croient obligés d'alier troubler le repos des états qu'ils regardent comme infidèles , tandis qu'ils trouveroient fort étrange , s'il venoir dans leur propre pays des missionnaires pour leur annoncer une autre foi (i). Lorsque ces propagateurs de la foi eurent la force en main, ils excitèrent dans leurs conquêtes les révoltes les plus affreuses, ou bien ils exercèrent sur les peuples soumis , des violences bien propres a leur rendre leur divinité odieuse. Ils crurenr , sans doute , que des hommes a qui leur Dieu éroit si long-tems demeuré inconnu , ne pouvoient être que des bêtes sur lesquelles il étoit permis d'exercer les plus grandes cruautés. Pour un Chrétien a un Lifidèle ne Vut jamais qu'un chien.

C'est apparemment en conséquence des idéés judaïques que les nations chrétiennes ont été usurper les possessions des habitans du Nouveau - Monde. Les Castillans et les Portuguais avoient apparemment les mêmes droits , pour s'emparer de 1'Amérique et de 1'Afrique, que les Hébreux avoient eus pour se rendre maïtres des terres 4gs Chananéens , pour en exter-, miner les habitans , ou pour les réduire en esclavage. Un pontife du Dieu de la justice et de la paix ne s'arrogea-t-il pas le droit de distribuer des empires lointains aux monarques européens qu'il voulut favoriser ? Ces viclations manifestes du droit de la nature et des gens , parurenr légirimes a des princes chrériens j en

(0 Cambi, empereur de la Chlne , demandolt aux jé-ultes , misstV «aires a PeKin ■ » 0"e Aimr* ~*». „• •• • j • •

V-e amcz-iou., , si | envoyoi» des missionaire» chez vous , ? O,, Sa„ Ie, revoltes que les jésul-cs ,nt excltées au Japon et

"jn7»T'e.' ■ ■ m ^"^ en"7'ren,enr bannir ,e ühristiamsme. Un

^\!!Tr!''0''a'Cr 'hST " n"««i»n*i>'e.« sant mousquets netoient

pas ptop.es i ft„.e de> f,.0>ii;tes „_