Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

d'Alexandre le Grand. Liv. II. 29 un autre royaume., la Macédoine nest pas assez grande pour toi!

Les premières annees d'Alexandre jettent un éclat qui promet tout ce qu'il a fait de grand dans la suite. A lage deseize ans, Philippe le laissa régent du royaume avec un souverain pouvoir. II y donna des preuves de son courage, il dompta des peuples rébelles, qui avoient regardé 1'absence du roi comme un tems fort propre pour se révolter, et il prit leur ville d'assaut. Philippe fut rempli de joie de ces heureuses nouvelles, mais craignant qu'attiré par cette amorce dangereuse, il ne se li vrat inconsidérément a son ardeur et a son courage, il 1'appella auprès de lui pour devenir lui-même son maïtre et le former au métier de la guerre. II avoit pour lui une extréme tendresse, jusques-la qu'il entendoit avec plaisir les Macédoniens 1'appeller simplement leur général, tandis qu'ils appelloient son fil* leur roi.

Deux ans après il lui donna le commandement de 1'aile gauche a la bataille de Chéronée. Le combat fut rude et opiniatre. Alexandre, animé d'un beau feu 3 plein d'envie et d'ardeur de se signaler sous les yeux de son père, montra dans cette journée toute la capacité .d'un vieux général et le courage déterminé d'un jeune officier, ce fut lui qui enfonca, après une vigoureuse et longue résistance, les troupes Thébaines de la discipline d'Epaminondas.

On peut dire que c'est cette bataille de Chéronée qui mir la Grèce sous le joug. La Macédoine alors avec 3 o, 000 soldats vint a bout de ce que les Perses avec des millions d'hommes avoient tenté inutilement a Marathon, a Salamines et a Platée. Philippe., dans les premières années de son regne, avoit repoussé, divisé, désarmé ses ennemis. Dans les suivantes, il avoit

Sluiten