Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

25 AVENTURE s DV ChEVALIER

de la Jamaïque , /bus le capitaine Morpain s & en/uite fous le fameux Montauban , après la mort duquel il ejl élu capitaine.

M o N père & ma mère , francois d'origine, allèrent s'établir en Canada, aux environs de Montréal, fur le fleuve Saint-Laurent. Ils vivoient la dans cette heureufe tranquillité , que procure aux canadiens la foumiffion que le gouvernement ex'ige d'eux. J'aurois été bien élevé , fi j'euiïe été difciplinable ; mais je ne 1'étois point. Dès mes premières années , je me montrois fi rebelle & fi mutin , qu'il y avoit fujet de douter que je fiiïe jamais le moindre honneur a ma familie. J'étois emporté , violent, toujours pret a frapper & a payer avec ufure les coups que je recevois.

Je me fouviens que ma mère voulut un jout m'attacher a un poteau pour me chatier plus a fon aife , & que n'en pouvant toute feule venir. a bout , tout petit que j'étois , elle pria un jeune prêtre , qui venoit au logis m'apprendre a lire , de lui prêter la main. Il lui rendit ce fervice fort charitablement, dans la penfée qus cette correótion pourroit m'être utile. En quoi, certes, il fe trompa. Bien loin de regarder fon aftion comme un trait de charité dont je lui ctois redevable , elle paffa dans ma petite

Sluiten