is toegevoegd aan uw favorieten.

Les aventures de M. Robert Chevalier, dit De Beauchêne, capitaine de Flibustiers dans la Nouvelle-France.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

e2§ Aventures du Chevalier

nous gagnames la maifon du frippier, ou je füS bientöt métamorpfiofé en garcon. Toutes mes hardes de fille , dont quelques -unes étoient magnifiques, me devenant inutiles, furent vendues fur le champ , & de 1'argent qui m'en revint, j'eus de quoi rnhabiiler fort proprement en homme depuis les pieds jufqu'a la tête. Que je fus content de moi fous cette ferme fi defirce! Un chevalier nouveau n'eft pas plus fier de fa croix, ni un nouvel évêque de fa mitre , que je 1'étois de mes culottes. Enfin , je fortis de chez le frippier , qui, m'ayant loué lui-mcme une chambre garnie, m'y conduifit, & recommanda fortcment a 1'höte d'avoir foin de moi.

Me voici donc a quinze arrs abandonnc a ma propre conduite , poffédant pour tout bien un habillement complet, avec quelques chemifes & une vingtaine de piftoles que je pouvois avoir recues du financier pendant mon féjour au couvent. Mon hóte m'enfeigna une auberge oü, fans qu'il ■en coutat beaucoup, on faifoit,affez bonne chère. J'y allois tous les jours diner & fouper. Je remarquai qu'il ne venoit la que des gens bien vêtus. Les jeunes gens font aifément des connoiffances. Je me faufilai entr'autres avec un cavalier de figure agréable , plus vieux que moi de quelques années, & petit-maïtre en diable; ce qui