is toegevoegd aan uw favorieten.

Discours sur les miracles de Jésus-Christ.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

120

DISCOURS Sur

fécutions , nos Médecins Théologiques font bien éloignés de prefcrire un reméde efficace a fes maux: ce font eux, au contraire, qui, au lieu d'ordonner des remèdes doux & balfamiques employent le fer & le feu & font répandre du fang par les guerres & les perfécutions.

L'Hémorroïffe avoit dépenfé inutilement tout fon bien en Médecins & en remèdes. De même 1'Eglife a dépenfé continuellement des tréfors immenfes en Médecins eccléfiafüques & en remèdes fpirituels, dont tout 1'effet a été d'augmenter & d'irriter fes maux. Voila bientöt douze fiècles que le Clergé qui conftitue notre ^ faculté de Médecine fpirituelle tire de 1'Eglife, qui eft fa malade, des fommes immenfes en revenus & en honoraires, tandis qu'autrefois il veilloit gratuitement a fa fanté. Mais, a moins qu'il ne plaife a Dieu d'y apporter un reméde nécelfaire & efficace, il y a tout lieu de croire qu'elle languira encore longtems dans fétat facheux oü nos Prêtres ont la méchanceté de 1'entretenir.

II femble que la femme de 1'Evangile rfauroit pas dü dépenfer comme elle a fait, tout fon bien en Médecins; qu'après_ avoir reconnu leur incapacité a Ja guérir; ejle auroit dü ceffer de Jeur payer