is toegevoegd aan uw favorieten.

Discours sur les miracles de Jésus-Christ.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

m p.\§ COURS Sur

tfajades güe d.s aveugles, des boiteux des pandynq^s. Qu'étoit-il befoin de rapporter toutes ces puérilicés , bui r-n dent Je r'cit ridicule & qui détruirërif llJ tonté defhiftorien; b^öt qui SM lentja f efprit un trait de Saint Ambroife qui dit que la lettre de Fanden&d ' veau Teftament eft préfentée de manièreï faire horreur. mameic a

6\ Si ce que j'ai dit jufqu'a préftnt ne Juffit pas pour prouver e^bien U ^jf

i^tenaïï " k JC"r-'- ^ abfurde * ^ nSfSii °e- qU£f J ai a v ai°uter donnera a cute aifertion force de démonftration

donTeT dvCA Ü ks trente h™'™

ïmue, de la duree de fon irrfirmité ou du

Tra fel C^hé

oe la pifcine? felon 1'origmal ces ans

font marqués comme la dmée du tem squ i

y avoit que eet homme étoit couchl en

eet endroit; & c'éft.ainfi qtie lesïèSöf?

entendu ce paflage. Cette Wérence entre

?«t< \ aCt h°mme' le nora d'infirmité («*««0 eft un nom générique qui con-