Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Les MIRACLES. 235

recours aux injures lorsque la raifon leur man que.

. Cependant il pourroit bien fe faire que dans faccufation de profanation & de blasphême que notre Evêque m'intence, il auroit quelque autre vue; néanmoins je ne puis le fuppofer affés méchant pour chercher a prévenir les Magiftrats, & animer la populace contre moi ; cela feroit trop contraire a la lettre même de 1'Evangile.

Suivant 1'autorité des Pères auxquels je fais profeffion d'adhérer, je fuis bien éloigné d'être un blasphémateur. Ils difent eux-mémes que Jéfus par 1'interprétation littérale de fes miracles, efl métamorphofé en un Ante-chrift. Je n'ofe point affirmer que leur opinion foit abfolument vraie, j'attends que 1'examen nous en ait pleinement convaincus; mais fi nos Eccléfiaftiques veulent bien calmer un peu la fougue de leurs emportements , & m'accorder la liberté du champ de bataille, j'effaierai d'examiner la chofe : je verrai s'il n'y a pas moyen de porter un coup mortel a leur Ante-Chrift, en fe liguant avec la raifon & 1'autorité de l'Eglife primitive: peut-être ferai-je affés heureux par leur fecours pour rendre la paix a l'Eglife & pour concilier tous les efprits. Quoi-

Sluiten