Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

P R É F A C E. üj

faire répandre, ne les empêchoient pas de voler au - devant de 1'infidèle : elles étoient encore heureufes de partager entr'elles La portion d'amour qu'il daignoit leur accorder» Jamais homme n'a mieux pofledé le talent de les fubjuguer; a peine deux ou trois ont-elles pu échapper a fes pourfuites, & ne pas augmenter le nombre de celles qu'il mettoit au nombre de fes conquêtes.

Les aimant toutes, il prétendoit leur devoir un égal hommage ; il ne rougiffoit pas de defcendre de la princefTe a la femme qui vit du produit de fes charmes, perfuadé que la beauté n'a pas de rang, & qu'on doit 1'adorer par - tout. Enfin , Richelieu toujours infidèle trouvoit fouvent des cceurs conftans, qui lui pardonnoient encore leurs peines.

On Pa vu dans un age trés - avancé être galant fans paroitre ridicule. Le fouvenir de ce qu'il avoit été, fembloit embellir fa vieilleffe ; il (e croyoit toujours jeune, & Pétoit encore malgré les rides qui fillonnoient fon vifage. Ce qui auroit

a ij

Sluiten