Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

DE T S F. H C *. 7 fj m mattre fait a propos excker fa foibleue, & nnfmer fon feu, de manière qu'il n'en vole pas 'lme étincelle fur la cire des pafiions inilimmables; alors il eft poffible que eet écolier puiffe, connie rooi a 1'age de treize ans épuifer tous les élémens fo.rlamentaux des écoles, & pitte aux haute* fciences des univerfités. Je pofTédois toutes les hiftoires, non-feulement littéralement, mais rangées utilement dans ma tête, & fi bien gravé^s dans ma mémoire, que, même encore aujcwd'hui, je fuis en état de nommer tous les Clicfs & les Héros des Pvomaïns, tous leurs grands Hommes & leurs Savans, & de citer lefiècle oü ils ont vécu.

J'avois fait d'auffi grands progrès dans la géographie&le deffin: encore aftuellément je puistraccr lür le papier, fans voir la carte, chique pays» avec fes limites, fes fleuves & fes villes capkales. Monpère n'épargnoit aucuns frais, dans toutes les •occafions oü il y avoit pour moi qneJqoa choie ft apPrendre: mes heures de récréaüon_ étoient employées a 1'efcrime, a la dame, ft l'équuat.on& nu manege. Je n'ai point joüi de ma jeunclTe , comme on en jouit d'ordir.aire, ni du bonheurdes •nnées de 1'enfance; mon fornmeil meme étöu Jouvent brufquement interrompu. Mon maitre dormant peu lui-même, quoiqu'il fut déja vieux, ne m'accordoit qu'un court repos. b. ;e venois.a m. fatiguer de quelque exercice, ou que jela.sZfc vofr quelque dégout, auffitöt on me prometU cue, lakfonprifcfiroisF^unecouple A 4

Sluiten