is toegevoegd aan uw favorieten.

La vie de Frédéric, baron de Trenck.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

DE TRENCK. 23I

En 1776, lc général Suédois Sprengporten arrivé » Aix. C'étoit lui qui avoit projetté toute la grande révolution qui fe fit en faveur du Roi, & c'eft a lui, en grande partie, que le fuccès en eft du. Croyant avoir des fujets de mécontentement, il quitta tout d'un coup la Suède & fe rendit a Aix, tourmenté d'une noire mélancolie.

On le regardoit comme un homme qui pouvoit devenir trés - dangereux a la Suède; il avoit eu 1'audace, après la révolution ,de dire, 4 latête de fon régiment des gardes, au Roi lui-même: — „ Auffi longtemps que Sprengporten aura une épée a fon cóté, le Roi n'aura rien a lui „ commander."

On craignoit qu'il n'allat en Ruffie; & Ie prince Charles me donna la commiffion, au nom du Roi, de chercher, par toutes fortes de moyens, a faire fa connoiffance & d'effayer de 1'engager a retourner en Suède.

Cette affaire étoit d'une extréme difficulté; 1'homme en queftion étoit d'une hauteur exceiïïve; fon extreme bizarrcrie le rendoit prefque ina'bordable; & de plus il méprifoit tout ce qui n'étoit pas Suédois.

La manière dont je m'y pris pour le gagner fut, j'ofe le dire, un petit chef-d'ceuvre de politique. Je vins a bout de me concilier toute fon amitié & toute fa confiance; enfin, je fis tant, que je le ramenai a Stockholm, heureux & conP 4