is toegevoegd aan uw favorieten.

La destruction de la ligue, ou La réduction de Paris, piece nationale en quatre actes.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

134 LA DESTRUCTION

de diverfes têtes capricieufes , enfantant chaque jour ordonnances , édits , plans nouveaüx , changés a tous momens. II s'y engendre tant de jaloufies , de haines , dè deffeins oppofés ; les prétentlons font ft contraires & s'entre - choquent tellement, qu'il fera impoffible de jamais les concilier. Hilaire pere. Arrête. . . Tu as fucé un mauvais lait, mon fils, &: ton égarement fera 1'amertume de mes derniers jours. . . La gloire de nos autels fut toujours attachée a leloignement des huguenots. Ils ont toujours tenté de renverfer 1'état politique du royaume. Reviens de tes erreurs: la jeuftefTe n'eft que trop fujette a fe laifter féduire par d'éblouiffantes nouveautés. . . Ne vois - tu pas que dans ces tems orageux , notre religion n'a été foutenue que par la fainte ligue ? Henri III a déshonoré le tröne ; il vouloit faire un bücher immenfe de cette capitale; ( i ) tu

(0 II paroii prouvé par Phiftoire , que Henri III,