is toegevoegd aan uw favorieten.

Recueil de mémoires sur l'analogie de l'électricité et du magnétisme.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Théorie de V Êkftricité & du Magnétisme. 79

tie fupérieure du chapeau ; d le défaut de Fluide 5 D la quantité naturelle de Fluide contenu dans la partie ou a la furface inférieure du même chapeau : fon exces d; Q la quantité naturelle de Fluide du gateau: q fon défaut: on aura la force attractrice totale = ^ R ^ ^

SJ

<7 R " - . -n , n •

" ' °r' ■comme n jamais egal É R' (§. 13.), la force d'attraction fera plus grande en employant le chapeau, qu'en ne

cer-

(O'La furface inférieure du Chapeau eft confidéréer ici comme pofitive, a caufe du Fluide qui s'arrête entre cette furface & le gateau., comme il vient d'être dit. Cela pofé il n'y a qu'a recourir a la formule '' '' '\ du §. 14., & y faire q — tt — A, paree qu'on fuppofe ici 1'excès du Fluide égal \ fon défaut, & qu'on expri-me 1'un & 1'autre par Ai il faut ausfi fubftituer D au lieu de Q 6c 1'on aura {~~~ R )d pour 1'aétion du chapeau : formule dans laquelle R exprime 1'aétion de la furface fupérieure, R' ceile de 1'infétieure. II faut y

01 R"

ajouter 1'aétion du gateau, qui fera f §. n.) ~-, en fubftituant dans la formule du §. 12. R" au lieu de R, a caufe que le chapeau agit encore a une plus grande diftance que la furface inférieure du chapeau dont 1'aétion «ft déja exprimce par R'. En ajoutant enfemble ces deux parties, on' aura 1'acY.on totale fur le Fluide du doigt, ou du Corps qu'on preïente au chapeau, favoir fR — R'V , ?R"