Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

) H2 (

vahfeau amiral, & membres de la fainte inquifition , fe préfeatèrent chez le commandant & lui annóncèrent qu'il étoit prifonnier du faint office. Don Solano indigné menaqa les moines infolens de les faire mettre eux-niêmes aux fers ; mais les orgueilleux enfroqués prononcèrent d'un air humble & benin les mots terribles d'hérétique & d'excommunié, & plaigmrent humainement 1'amiral de fe trouver deformais incapable de commander la moindre barque de fa majefté catholique , tant qu'il ne fe feroit pas foumis a leur puiifance. Acetarrèt funefte, Solano voyant trembler fes foldats devant les formidables dominicakis, n'eut rien de mieux a faire que de s'abandonner bon gré malgré a leur difcrétïon.

Auffi-tót ils indiquèrent pour le lendemain un auto-da-fé, dans lequel Don Solano, fur fon propre vaiifeau amiral & en préfence de toute fon efcadre, a genoux devant les pères, & tenant un cierge de cire noire a la main, fit humblement amende honorable pour avoir , dans le parfage de Cadix a Conba , cherché a prendre quelque idéé du commerce des européens dans les deux ludes, en Jifant le livre infernal de 1'impie abbé Raynal, au lieu de réciter fon chapelet devotement foir & matin. Après quoi il fut folemnellement abfous, & finit par faire publiquement fa pro-

Sluiten