Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

24O HISTOIRE ET ANECDOTES

L'alfemblée nationale délibérai qu'elle tiendroit fes Séances a Paris, et; s'établit provifoirement dans la grande I Salie de 1'Archevèché en attendant qu'on\< eut préparé le manége des Tuileries qu'elle I choifit pour le lieu de fes Séances. Elle I prolongea cependant Ion Séjour a Ver- | failles jusqu'au 20 Ocfobre. Depuis Pin- I ftant de la Captivité du Roi et de la (; translation de 1'aifemblée a Paris, il n'é- | xifta plus aucune efpéce de liberté dans j fes Déliberations. On forma une infi- 1 nité de Comités oü fe préparoient tous les Décrets. Les Députés patriotes avoient la majorité dans ces Alfemblées, et | leurs opinions étoient di&ées par le Club :. des Jacobins, qui commenqa alors a fe I former et acquit fur le champ la plus 3 grande prépondérance. Les galeries éto- I ient remplies de gens foudoïéspour ap- I plaudir ou hüer au gré des Jacobins les j députés qui paroüfoient a la Tribune. Les DifculTions qui auroient du être fa- I ges, calmes et conformes a la dignité I des repréfentans d'une grande Nation, |

dégé- :

Sluiten