is toegevoegd aan je favorieten.

L'ami des enfans Hollandois, ou Les soirées patriotiques

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

f 92 )

„ ïa Femme de de Groot demanda la permisfion " df rewoy"le coffre, rempli de livres Armi„ mens, qu'on avoit prètis s fon Mari. Dès le „ pomt du jour, après une priere fervente de „ Groot fe mit dans le coffre ; les Soldats .qui le » portoientfe plaigriirent de fa pcfanteur , de„ mandant s'il y avoit un Arminien dedans : la „ Femme de de Groot leur répondit, que c'étoient „ des livres Arminiens. coffre fut porté au ,, biteau, & la Servante dé de Groot, EUzabeth van Houwening, qui étoit dans le fecret, eut „ foin du coffre, pendant le voyage , & le fit'por„ ter dans la maifon de Daatfelaar. De Groot déguifé en Macon, fortit de Gorcum, & i0Ua " une voiture, qui le conduifit a Anvers. Le „ Commandant de Loeveftein, revenu de Heus„ den, & ne voyant point de Iwmiere dans Ia charnbre de de Groot, concut quelque foupcon, „ k découvrit la maniere dont fon Prifonnier „ s'étoit échappé; il courut 1 Gorcum, fit per„ quifition dans la maifon du Marchand, mais il „ ne trouva que le coffre. La femme de de Groot „ refta quelque tems a Loeveftein , mais on lui „ rendit fa libertc; elle fut, au mois de Septem„ bre 1621. rejoindre a Paris fon Epoux ".

Etes-vous contente de ce que j'ai lu, Papa? ne vous ai-je point ennuyé?

Ui