Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

15» Het LEVEN van den

1666'. Heer de Ruiter, koude in zyn heilige hoede, Gefchreeven te Vincennes den davh van Auguftus. 1666.

LOUIS.

De Lionne.

D'Inftructic, aan den Grove van Eftrades gezonden, luidde als volght.

De par le Roy, Chef & Souverain de Vordre de S>. Michel. A noftre cher & bien aimê le S'-. Comte d'Eftrades , Chevallier de nos Urdres, & noftre Ambajfadeur extraordinaire en Hollande, Salut. Üafection que ' têmotgne pour noftre perfonne, & pour le bien de noftre Eftat, le Steur de Ruiter, LieutenamAmiralGeneral de nos tres-chers ,grands anus, alhez& confederez, les Sleurs Eftats Gejieraux des Provinces Unies des Pays-bas, CST la reputation que fon experience dans les armes & fon grand courage luy ont acquife, ayant donnéfujet aux Chevalliers de noftre ordre de S'. Michel, qui font prés de nous de lajjocieren leur compagnie, nous avons creu que pour luy en donner le Collier nul ne pouvotr s acquit er de cette ceremonie-la plus dignement que vous ferez. Ceft pourquoy nous vous avons commis, ordonné &>■ deputé, commettojis, ordonnons & députons par ces preJentes fignées de noftre main, pour de noftre f art prefenter audit S> . de Ruyter le Collier <tMt ordre &> prendre de luy le ferment de la mamere accoütumée, & plus 'a plein declaree en l wflrufticn que mus vous enyoyons, &

Sluiten