Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

DU C A B I N E T. 27

réchal Du Plefïis-Pralin. Le Gouverneur de Rhetel, féduit par 1'argent du Cardinal, ne fit pas une longue réfiftance. Turenne , qui venoit a fon fecours , trouvant la place rendue , retourna fur fes pas. Du Pieffis fe mit a fa pourfuite, & le forca de combattre, le 15 Décembre , dans un terrein défavantageux, oü 1'armée Royale remporta une viftoire complete. Celle de Turenne, compofée moins d'Efpagnols que de Francois errants, appelles fous fes drapeaux par fa réputation, fut totalement difperfée, &c il eut beaucoup .de peine a fe fauver très-mal accompagné. Ce fuccès enfla' le cceur du Miniftre ; il vint a 1'armée , & s'y donna des airs de guerrier & de Général, faifant entendre que la vi£toire étoit due a la jufteffe de fes mefures. II crut qu'après un pareil avantage , rien ne pouvoit plus lui réfifter, & il ne doutoit pas qu'en arrivant a Paris, il ne dut y faire une entrée triomphante; mais le Coadjuteur lui en préparoit une bien différente.

II y avoit déja beaucoup de Membres du Parlement gagnés par les Prin-" B ij 1

Louis XIV.

1650.

LaFroh-

de.

Procé(':ies en faeiiv des rinces.

Sluiten