is toegevoegd aan uw favorieten.

Histoire de Cicéron, tirée de ses écrits et des monumens de son siecle.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de Cicéron, Lik. VI. 447 giftratures. Un intervalle de tant d'années fembloit capable de refroidir la paffion des grands pour des avantages fi éloignés : mais avant que de publier cette loi, Pompée eut foin de s en faire excepter , en obtenant la continuation de fon gouvernement d'Efpagne pour cinq ans : & dans la vue d'obliger Céfar par une faveur extraordinaire , il drefla une autre loi qui le difpenfoit pendant fon abfence des formalités nécelfaires pour ceux qui afpiroient au confulat. C'étoit le flatter d'autant plus qu'il défiroit ardemmentde reparoitre a Rome avec cette dignité. Ccelius fe chargea de propofer cette lol au public, foliicité par Cicéron , (tz) qui 1'étoit lui-même par les inftances de Pompée & de Céfar. Elle pafla de iaveu de tous les tribuns, mais avec quelque .difficulré de la part du fénat. Cette diftinction, remarque Suéi"one, loin de fatisfaire Fambition de Céfar (b) , ne fic qu'irriter fes défirs & qu'augm enter fes efpérances.

Par la première de ces deux loix on é'abliffoit auffi que pour fuppléer aux gouvernemens ,

( a) Rogatus ab iplo , Ravenna; , de Ccelio tribuno plebis: ab ipfo autem ? etiam a Cna;o noftro. Ad Att. 7 > 1.

[b) Egit cum tribunis plebis ut abfenti fibi petitio

fecundi confulatus daretur Quod ut adeptus eft ,

altiora jam meditans & fpei plenus , nullum largitionis aut officiorum in quemquam genus publice privatimque omifit. Suet. Jul. Ccef. i6.

An de R.

701.

Cicer. Coss. Cn.PomhKE le Grand III.

Q. Cjeci-

lil's MEtellus SCfe pion.