Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

»e Cicéron, L i r. VIL 33 » tes les larmes aux yeux, vous me recomman» dates par-deflbs toutes chofes d'avoir foin de

- ma réputation, & vous m'en faites fouvenir dans » toutes vos jettres. Si quelqu'un „'eft pas content

- ^ moi, je m'en confolerai , pourvu que j'aie la -juftice de mon cöté, a préfent fur-tout que

- jaipns de nouveaux engagemens avec elle, en

- donnant mes fix livres de la république ». Enfin dans une autre lettre, car 1'attention ne fe lalTe point en lifant les fentimens d'une fi haute vertu • «Quoidonc, cher Atticus (a)l vous qui vantez' » mon inrégrité & ma verru , vous me priez de » donner des troupes l Scaprius pour extorouer > de 1 argent! cette prière , comme parle Ennius »a-t-elle pu forrir de votre bouche?Vous êtes » quelquefois fiché , me dites-vous, de nëtre pas * venu avec moi: fi vous y étiez , me laifferiez-vous - taire ce que vous me propofez dans 1'éJoiene»ment? Comment oferois je après cela regarder » ces hvres dont vous êtes fi content? En vérité

(*') Ain' tandem, Attlce , laudator integritatis & eW

» Scaptio ad cogendam pecuniam darem , me rogre? Aut tu fi mecum eiTes, qui fcribis morden te interdum q-d non fiurul fis , paterere me y facere fi ego audebo .egere unquam aut at.ingere eos Hbros quos tu laudas , fi tale quid fecero > Ad Att. 6 *

?W /ij. • * c

An. de r.

. 7°1. Cicer. 56.

Coss. Sekv. Sulp1cius Rufus.

M.CLAUDIUS MAR-

ceeius.

Sluiten