is toegevoegd aan uw favorieten.

Précis de l'histoire philosophique & politique [...] du commerce des Europiens dans les deux Indes.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

PHILOSOPHIQUE des DEUX INDES. 44i

Les deux Carolines occupent plus de quatre cents miles fur la cóte, & environ deux cents miles dansles terres. C'eft une plaine généralement fiiblonneufe, que lc débordement des rivieres , que des pluiesfortes & fréquentes rendent très-marécageufc. Le fol ne commence a s'élever qu'a quatre-vlngts ou cent miles de la terre, & s'élcvc toujours davantage jufqu'aux Apalaches. Sur ces plages & au milieu des pins qu'y a irréguliérement jettés la nature , fe nourriffent d'une herbd forte & groffiere quelques moutons, dont la chair & la toifon out extrêmeroent dégénéré ; une multitude innombrable de pores, qui paroiifent s'être perfectum né,c.

Le pays eft arrofé par un grand nombre de rivieres, dont quelques-unes font navigables. La navigation- s'en étendroit plus loin, fans' les rochers & les chütes d'cau. Le climat y eft généralemcnt d'une température agréable. Dans la Caroline Septentrionale le fol eft généralemcnt plus plat, plus f.iblonneux,plus marécageux que dans la Caroline Méridionale. Ces défavantages en éloignerent d'abord les Anglois. Ce ne fut que tard que quelques vagabonds, fins aveu, fims loix, fans projets, s'y fixerent. La cherté des terres, dans les autres colonies, fit refluer les hommes dans une région, qui leur en offroit gratuïtement. On„ y compte anjourd'hui, felon le congres, trois cents mille ames. Ces fmhlles ont la plupart une origine Ecoffoifc. Elles vivent ordinairement éparfes fur leurs plantations, fins ambition & fans pré-, Ee 5