is toegevoegd aan uw favorieten.

Mémoires du baron de Tott, sur les Turcs et les Tartares

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Baron de Tott. 247

exil en Alle , oü peu de temps après., on le mit afa vraie place, en lui donnant le foin de ^arcourir les Provinces, pour les purger des Brigands que la guerre y avait multiplié.

On lui donna pour fuccelfeur cet Ifed-Bey, qui devenu d'évêque , meunier, fut élevé a la première dignité, lorfqu'il s'y attendait & la défirait le moins. Ce qu'il y eut de plus remarquable, c'eft que la charge de ChéirEmini qu'il occupait, n'avait jamais été jufqu'alors un échelon du Vifiriar. La néceflité d'oppofer la fermeté a 1'emportement, 1'humanité a la barbarie,la douceur a la brutalité, & la circonfpection a 1'imprudence, fut peut-être le feul motif de ce choix^ 6c je me rendis le troifième jour de fon inftallation a la Porte, pour complimenter le nouveau Miniftre ; il me recut avec le même air qu'il avait confervé dans fa