is toegevoegd aan uw favorieten.

Recherches sur le commerce. Ou Idées rélatives aux intérêts des différens peuples de l'Europe.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

228 Chap. IX. DU CRÉDIT ENTRE

a Crédit: un Leóteur éclairé ne manquera pas de trouver une infinité d'autres exemples.

Dans 1'efpérance cependant qu'un jour on ouvrira les yeux , je vais hazarder quelques idéés fur un objet qui a du rapport a cette matiere, & fur lequel il feroit peut-être plus aifé de rémedier dans la fuite.

io. Je rémarque d'abord que le payement des Marchandifes qui fe vendent a Crédit, 'eft. trop prolongé, & que cela fait encore renchérir les Marchandifes. Car le Négociant qui vend, ftipule ordinairement un prix, rélativement a la longueur du terme fixé pour le payement; or ce furplus forme toujours un objet encore plus grand que ne feroit un intérêt ordinaire. II eft vrai que ces ventes a Crédit donnent un terme plus long aux Négociants Etrangers ;mais je me rappelle trés bien d'avoir vu dans ma jeuneiTe que ces termes, qui aujourd'hui prolongent fi fort les payemens , étoient moins en vogue, & 1'expérience m'a fait voir que c'étoit un bien. Nos Peres & nos Ancêtres étoient des Négociants plus experts que nous; & je penfe que s'ils fe trouvoient parmi nous, ils pourroient nous fervir de maitres en bien des chofes.

20. Dans quelque Etat ou Gouvernement que ce foit, le Souverain ou le Magiftrat de-