is toegevoegd aan uw favorieten.

Considérations sur les richesses et le luxe.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

fur les Richeffes & U Luxe. 441 » & de 1'autre le pouvoir fans aucune faculté.» Cet énoncé femble établir comme certain , que I'abus , dans les monarchies, eft inféparable du pouvoir. Mais dans le cas dont il s'agit, l'intérêt bien entendue du monarque s'oppofe a Pabus du pouvoir.

La banque d'Angleterre ne forme point partie des engagemens de l'état. C'eft une affociation de capitaliftes, qui rend des fervices au gouvernement; comme dans d'autres pays , des banquiers ou des financiers font le même office a un prix plus cher. Si un rel établiffement n'eft point une des roues de la machine du gouvernement, il eft fenfible qu'il n'a rien de commun avec fa conftitution , qu'il peut avoir lieu dans une monarchie , puifqu'il n'a point de rapport intime avec Ie régime républicain.

Je vais démontrer la vérité de cette affertion.