is toegevoegd aan uw favorieten.

Les veillées du chateau, ou Cours de morale a l'usage des enfans.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Hit CHdttaü. 10? Thélifmar lu un atTez long féjour dans 1'ifle de Ténérife. Son premier foin fut d'aller admirer le délicieux canton fitué entre la Rotava & Rialejo (a). On y trouve raffemblé avec profulion tout ce que la nature peut offrir de majeftueux , d'agréable & d'utile. Des montagnes eouvertes de verdure , des prairies fertiles, des champs de eannes de fucre, des rochers d'oü jaillil'fent des torrents d'une eau pure, des vignes, des bois & des ombrages toujours verds (b). Thélifmar & Alphonfe ne pouvoient s arracher de ce féjour enchanté : ils y palferent une journé-e entiere, tantót fe promenant, tantót alfis a 1'ombre d'un platane, lifant quelques palTages des Métamorphofes d'Ovide ou des vers du Camoëns. Alphonfe , 1'imagination remplie des idéés riantes de la fable, avant de quit-

en oiit fait la première conquête. Outre ces fept ifles qu'on vient de nommer, il y en a encore fix autres petites , fituées autour de Lancérotta. Les Canaries n'étoient pas inconnues aux Anciens : ils les appellerent IJles Fortunhs.

(a) Deux villes de Ténérife. Lagima eft la capitale de 1'ifle. Elle eft fur le bord d'un lac d'oü elle ttre fon nom. Les Efpagnols , au temps de Ia conquête, vers 1417, nommerent les Infulaires Guaaches. La ville de Guimar, dans 1'ifle de Ténérife, eft prefque uniquement peuplée par les defcendants de ces anciens Guanches.

(£) Voyez 1'Abrégé de 1'Hiftoire générale de$ Voyages , par M, de la Harpe, tome I.

E vj