Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

f S)

eux qui s'étoiem livrés a 1'étude de cette nouveauté ( i ).

Cependant, d'un autre cöté, !e Somnambuhjme magnétique acquiert de jour en jour plus de confirtance ; une multitude de perfonnes difhnguées parleurs Iumieres , leur probité, 1'excellence de leur jugement, & leur faga' cité , atteftent la réalité du Somnambulifme magnétique ; & cette contrariété d'autorités

• refpeéhbles de part & d'autre, IanTe en fulpens la partie du Public qui attend, pour fe décider, que la matiere foit mieux éclaircie.

Les réflexions fuivantes pourront fervir a préparer 1'opinion des perfonnes impartiales, fur ce qu'on doit penfer du Somnambulifme

magnétique.

Pour remplir eet objet avec plus de fuccès, je crois qu'il eft néceffaire de divifer cette difcuffion en trois parties.

Le premier point a examiner eft de favoir fi effectivement le Public a été témoin de phénomenes de quelque irnportance, dignes d'exciter fa curiofité, & qui méritalTent qu'on en recherchat la caufe.

(O Décret de la Faculté de Médecine de Paris, ia 23 Ottobre ,784 , comre fix Medecins de !a Faculté.

A i Ij

Sluiten